La francophonie, vous dites ? C’est quoi ?

La francophonieLa francophonie — Crédit photo : Clara Delcroix

Je suis sélectionnée pour la formation Mondoblog (le compte-rendu de la formation à Dakar, il y a 2 ans) à Madagascar. Étant donné que celle-ci aura lieu pendant le Sommet de la Francophonie, je me renseigne 😉

Les origines du terme « francophonie »

Le terme de francophonie n’est plus tout jeune. Son inventeur est un géographe français : Onésime Reclus. Au cours des années 1880, il emploie ce terme dans son livre France, Algérie et colonies Pour lui et cela perdure, la francophonie définit les espaces géographiques où le français est parlé (l’ensemble des personnes et pays parlant le français).

Francophonie est dérivé de francophone auquel on a rajouté le suffixe —ie. Et francophone, me direz-vous, ça vient d’où ? Là encore, rien de compliqué 😉  Francophone est composé de franco— (« français ») et de —phone (issu du grec ancien phônê aka la voix).

L’importance du français

La langue française est la 5e langue la plus parlée dans le monde avec ses quelque 274 millions de locuteurs (d’après une étude de l’OLF, Observatoire de la Langue Française, parue en 2014). Elle est employée sur les 5 continents (c’est la seule langue qui connaît cette particularité avec l’anglais). En outre, le français est la 2e langue la plus apprise au monde.

Par ailleurs, elle se classe dans le top 10 des langues les plus utilisées sur le net (102 millions d’utilisateurs en juin 2016 – Internet World Stats) et au plan de l’importance politique, elle se place au 2e rang mondial : c’est la langue officielle/co-officielle de 57 États.

Il y a francophonie et Francophonie

Ne jamais confondre francophonie et Francophonie ! Ah bon ? Il y a une différence ? Eh bien oui !

La francophonie (avec un « petit » f, en minuscule), ce sont les personnes ou locuteurs qui utilisent la langue française (soit totalement, soit partiellement) dans leur vie quotidienne ou dans leurs communications.

Alors que la Francophonie (avec un « grand » F, en majuscule) désigne les gouvernements, pays et instances qui utilisent le français dans leurs échanges ou leurs travaux. Ce terme-là fait référence à l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie).

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

L’Organisation Internationale de la Francophonie regroupe 80 États et gouvernements : 57 États membres et 23 observateurs. Elle rassemble plus de 900 millions de personnes à travers le monde !

L’OIF a été crée en 1970 et, à l’époque, elle se nommait Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT). Pour plus d’informations au niveau de son histoire, je vous renvoie vers une frise historique interactive sur le site de l’OIF (très bien conçue 👍🏼).

La Francophonie des origines à nos jours

La Francophonie des origines à nos jours — Crédit photo : OIF

Le sommet de la Francophonie est organisé par l’OIF.

Le Sommet de la Francophonie

Organigramme Francophonie

Organigramme Francophonie — Crédit Photo : Martin Arndt

Le 1er Sommet de la Francophonie se déroule en 1986, et depuis, tous les 2 ans. Les chefs d’État et de gouvernement se rassemblent pour prendre les décisions politiques de la Francophonie. Cependant, le fonctionnement de l’OIF ne se limite pas à ce sommet : il est bien plus complexe (voir l’organigramme).

Décider l’admission ou non de nouveaux membres, les orientations de la Francophonie et surtout élire un nouveau Secrétaire Général (actuellement, Michaëlle Jean), etc. sont les fonctions de ce sommet.

Cette année, le 16e sommet de la Francophonie se réunit à Madagascar, et je serai présente comme blogueuse officielle !

9 Commentaires

  1. Bjr Clara. Très inspirée comme toujours. Je vois que cet article t’a demandé beaucoup de recherches. C’est super, tu as surement appris toi même beaucoup sur la Francophone et la francophonie. Tu as raison, ils sont différents.
    Moi je suis auditeur à l’Université Senghor d’Alexandrie, l’un des 4 opérateurs directs (abrégé dans ton organigramme Uv. S.), j’ai donc lu avec attention ton billet.
    Quand on parle de la Francophonie, il faut toujours veiller à faire apparaitre également le nom d’un illustre personnage, sans qui cette organisation n’aurait jamais vu le jour.
    Je te laisse chercher, petit indice c’était un académicien, écrivain, poète et homme d’État africain.
    Bonne recherche!

    1. Tu touches l’une des problématiques de la francophonie… Léopold Sédar Senghor est en effet controversé, mais à la vue de mon jeune âge je préfère ne pas m’engager sur le sujet

      1. Ah ah! T’inquiète, y a pas de controverse à avoir concernant Senghor. Tous sont unanimes sur son rôle dans la création.
        Avant je croyais que la Francophonie avait été créée par la France, mais en regardant son histoire je me suis rendu compte que le Général De Gaulle a pendant longtemps été contre la création (leadership entre colonisateur et colonisés, Mdrrr).
        C’est bien plus tard avec Mitterrand que la France a intégré l’organisation ensuite s’en est suivi tous les réaménagements qui ont conduits à l’organisation qu’on connait aujourd’hui.

  2. J’ai appris plein de trucs que je connaissais pas aussi… sauf qu’il y a un ovni qui s’est glissé dans la définition du terme francophone. l’acronyme aka. Je te cite : « Francophone est composé de franco— (« français ») et de —phone (issu du grec ancien phônê aka la voix). »… aka ? as known as ? pas très francophone tout ça hein 😯

    1. Ahah bien vu ! J’ai hésité à employer ce terme… Mais la langue évolue et désormais beaucoup de termes français sont empruntés à l’anglais !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *