Jour 5 et 6 sur la RN7 : d’Avignon à Menton, en passant par Nice

© Clara Delcroix

Pour les 2 dernières étapes de notre voyage sur la Nationale 7, j’écris un seul article. En effet, la dernière étape de Nice à Menton n’a duré qu’une heure environ…

L’étape précédente, de Vienne en Avignon.

Avignon – km 692

Bouches-du-Rhône (13) – D7N

Après avoir quitté la cité des papes, nous voici dans les Bouches-du-Rhône ! Aujourd’hui, le cap est à l’Est.

Nous passons dans St-Andiol. Le village fait face à Cavaillon, réputé pour ses melons.

Au détour des rues, un fait m’interpelle particulièrement : ici on les boulangers sont aussi biscuitiers (et non pâtissiers).

Nous arrivons à Sénas. À l’époque, les vacanciers qui se rendaient à Marseille bifurquaient ici. Il faut bien que comprendre que la Route Nationale 7 ne constituaient pas les vacances, mais seulement le trajet pour s’y rendre. Ainsi, tout le monde n’allait pas à Menton : la fin de l’itinéraire dépendait de la destination finale.

Var (83) – DN7

La montagne Sainte-Victoire © Clara Delcroix

La montagne Sainte-Victoire © Clara Delcroix

Dans le Var, une nouvelle bifurcation : celle vers Saint-Tropez, au Cannet-des-Maures. Depuis quelque temps, le cri-cri incessant des cigales nous accompagne. De même, la végétation est différente. Les palmiers se font de plus en plus nombreux : la mer est proche !

Nous passons la montagne Sainte-Victoire, si chère à Cézanne et arrivons dans les Alpes-Maritimes.

Alpes-Maritimes (06) – D6007 et M6007

La région porte bien son nom. Les routes sont beaucoup plus sinueuses. C’est moi qui conduis, et autant dire que je suis bien plus lente que les 80 km/h autorisés. On tourne plutôt sur du 50 km/h, voire du 30 km/h par moment.

Les Préalpes ne sont pas forcément très hautes, mais la route y est sinueuse ! © Clara Delcroix

Les Préalpes ne sont pas forcément très hautes, mais la route y est sinueuse ! © Clara Delcroix

Mais c’est amusant. Ça me rappelle les vacances au ski… la neige en moins. 😉

Cannes – km 930

La voici notre French Riviera ! D’ailleurs, pourquoi riviera ? C’est un terme italien qui indique un endroit où les montagnes donnent directement sur la mer. Comme notre côte d’Azur. 😊

Faute d’hébergement à Cannes (oui, nous n’avons rien réservé en avance), nous poursuivons la route jusqu’à Nice.

La plage à Nice © Clara Delcroix

La plage à Nice © Clara Delcroix

Le front de mer ne ressemble pas à ceux du Nord : l’eau est bien plus turquoise, mais la plage est constituée de galets ! Sans être chauvine, je préfère mes longues plages de sable blanc de la côte d’Opale…

Menton – km 992

Le panneau d’entrée dans la ville de Menton marque la destination finale. Nous avons parcouru les presque 1 000 km de la N7. Ces 1 000 km ont d’ailleurs inspiré un jeu : le 1000 bornes !

Pour le retour, nous emprunterons la Route Napoléon jusqu’à Gap puis Grenoble et poursuivrons par l’autoroute jusqu’à Lille. Pour cette dernière partie, le calme des nationales nous manquera !

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *