Pourquoi interdire les smartphones ?

Yin-Yang de smartphone interdits pendant l'attente des examensYin-Yang de smartphone interdits pendant l'attente des examens — Crédit photo : Clara Delcroix

Dans un article précédent, j’avais mis le doigt sur un détail : les montres connectées lors des examens en France sont-elles, ou non, légales ? Lors des examens, personne n’a vérifié dans les salles où j’étais si quelqu’un possédait ce type d’objets. Donc, à priori, ça signifie que leur emploi est autorisé ? C’est bien cela ?

Mais, toujours pendant cette période de bac, une autre anecdote, révélatrice de l’écart entre le monde de l’institution Éducation Nationale et les élèves est survenue au détour des épreuves. Elle est à mi-chemin de l’article sur les montres connectées pendant les examens et Ah la la… sacré vieux !

Oral de français

Cela concerne l’oral de français. En cours d’année, mon prof de français nous conseille de nous munir d’un iPod/lecteur MP3/smartphone et d’écouteurs le jour de notre oral. Ainsi, nous pourrions écouter de la musique en attendant notre tour, dans les couloirs, devant la salle de notre oral. Cela permet de passer le temps, de se changer les idées et de stresser un peu moins…

En bonne élève, je suis son conseil le jour de l’épreuve. Arrivée à 7h45 devant « ma » salle d’un lycée lillois, je sors mon téléphone portable et commence à écouter de la musique à l’aide de mes écouteurs.
Certains élèves déjà présents avant moi ont également les écouteurs aux oreilles. Certains de ceux qui arrivent ensuite s’équipent aussi de leur smartphone. Nous sommes tous relativement calmes.
Mais vers 8h10, un homme arrive et nous explique que les portables et les écouteurs sont interdits, qu’ils doivent être rangés dans les sacs.
Il renchérit en disant : «si le proviseur passe et vous voit sur un portable, il vous le confisque. Vous devrez venir le récupérer à 18h, peu importe si vous venez de Calais, de Dunkerque ou de Lille…»

C’est vraiment du n’importe quoi !

Les élèves s’organisent, trouvent un moyen de moins stresser, mais presque aussitôt arrivés, impossible de mettre leur projet en place… Vous devez « souffrir » les élèves. Vous n’allez pas trouver une solution simple pour ne pas stresser aussi facilement… 😈
Encore un exemple de l’inadéquation de l’Éducation Nationale envers les TIC… Et dire que pour le coup, ils ne sont même pas concernés, nous sommes juste dans leurs locaux !
En plus, à tort ou à raison (mon prof avait déconseillé de le faire), certains profitent de ce temps d’attente pour réviser sur leurs fiches de révision qui sont pour certains sur leur smartphone.
Bref, cette interdiction est aberrante !
En plus, lorsque je consulte la page du site de l’Éducation Nationale (Le règlement intérieur dans les établissements publics locaux d’enseignement), dans la partie « Respecter les personnes », on trouve seulement :
  • respecter l’interdiction d’utiliser son téléphone portable pendant les cours et les activités éducatives
  • ne pas utiliser son téléphone portable pour filmer et diffuser des images portant atteinte à la dignité des personnes
Je ne vois pas d’interdictions précise pour la situation de notre attente aux examens !
Je me souviens d’une séance au CA (Conseil d’Administration) de mon collège d’un débat sur le sujet de l’interdiction des téléphones dans l’enceinte de l’établissement « justifiée » par une interdiction à cause des ondes, mais celle-ci concerne l’ensemble des personnes présentes dans l’établissement et pas seulement les élèves, donc, elle n’est jamais applicable !
D’où vient cette interdiction ? Par quoi est-elle justifiée  ?

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *