école

Vers une autorisation des portables à l’école ?

En France, on connaît la chanson, pas de portables à l’école ! Les portables, c’est à la maison… et dans la cour de récréation. Enfin, lorsque j’étais au collège, les portables étaient même interdits dans l’enceinte de l’établissement : les bâtiments et la cour ! Mais les choses changent avec le temps, et on arrive même à trouver un principal de collège contre l’interdiction des portables.

Ainsi, dans la continuité des lycéennes sans portable par choix, nous allons parler des portables à l’école en général. Juste pour revenir sur le précédent article, on comprend tout de suite l’aberration : des jeunes filles ne souhaitent pas de portable, alors même qu’il commence à être autorisé dans certains établissements scolaires…

De l’absurdité de l’interdiction des portables à l’école

L’interdire serait totalement absurde, il fait partie de la vie de tous.

Jusque-là tout semble logique. Vous interdit-on l’emploi de la fourchette lorsque vous mangez à la cantine ? Et celui du stylo pour prendre en note vos cours ? Et de votre chaise pour vous asseoir ? Non, bien évidemment ! Alors pourquoi devrait-on interdire le portable ?

Éduquer les enfants avant tout

Ce n’est pas avec l’interdiction du portable que nous protégerons les élèves, c’est en les éduquant sur le sujet.

Je suis entièrement d’accord avec cette citation de l’article. Je pense que cela devrait d’ailleurs aussi s’appliquer aux listes noires des établissements scolaires. On pourrait donc dire : ce n’est pas avec l’interdiction des réseaux sociaux que les élèves sont protégés, c’est en les éduquant sur le sujet. C’est quand même bête d’avoir Linkedin de bloqué au lycée alors même que c’est un réseau social professionnel…

Et puis, YouTube est aussi bloqué. Alors si je veux regarder une vidéo, je ne peux pas. Vous savez, un lycée est fait pour apprendre, alors on apprend ! Mais sans les réseaux sociaux et les autres sites sur liste noire ! Bah oui, c’est sûr que personne n’a jamais rien appris grâce aux réseaux sociaux. Et de toute manière, quel intérêt de regarder une vidéo YouTube, il y a des livres au CDI. Et même des DVDs ! Heureusement, ils nous ont quand même laissé Wikipédia 😉

La pornographie, les réseaux sociaux, le partage de contenu ou encore les rencontres en ligne posent beaucoup de problèmes. Auxquels nous tentons de répondre par la pédagogie et l’information, et non pas par l’interdiction.

Et c’est ce que tous les établissements devraient faire. Alors on va me dire : « Mais ils le font déjà ! » Oui, mais dans une optique du « c’est dangereux, on félicite chaleureusement ceux qui n’y sont pas ». Non dans l’optique du « ce sont des outils, et comme tous les outils, il faut apprendre à les maîtriser ».

Sans oublier pour autant d’éduquer les parents !

Nous éduquons aussi, et surtout d’ailleurs, les parents. Ils ne connaissent pas toujours mieux que leurs enfants les problèmes que posent les smartphones et internet.

Oh ça c’est bien vrai. Les parents en savent parfois — souvent — moins que leurs enfants. Chez moi, pendant de longues années, les tablettes étaient interdites dans les chambres (j’ai eu la tablette avant le smartphone et l’ordinateur). Mais bon nombre de mes camarades avaient l’autorisation de prendre leur ordinateur dans leur chambre.

Mais de cette manière, les parents ne peuvent réellement surveiller ce que font les enfants. Alors si les enfants ont un problème en ligne, la faute à qui ? La faute en partie aux parents, je dirai… Mais pour les parents, difficile d’éduquer les enfants à quelque chose qu’eux-mêmes ne connaissent pas.

Le portable des élèves, le moyen de plus rapide de contacter les parents

Dans l’Éducation Nationale, il n’est pas rare qu’un membre de l’équipe pédagogique souhaite contacter un/des parent(s). De manière rapide si possible. L’exemple qui suit est très révélateur de l’utilité que peut prendre le portable.

Nous avons installé les élèves dans les bâtiments et les professeurs leur ont dicté un SMS à envoyer à leurs parents pour les rassurer. Je suis principal d’un petit collège et nous avons une seule secrétaire. C’est la manière la plus rapide et la plus efficace de communiquer avec les parents d’élèves. Pourquoi s’en priver ?

Et je pense qu’on pourrait l’appliquer à bien d’autres situations (je parle dans le cadre d’un collège ici) :

  • un enseignant absent = un message pour que les parents soient au courant du changement dans l’emploi du temps de leurs enfants
  • une sortie de prévue = un message (ça permettrait d’éviter le papier qui traine pendant 3 semaines au fond du sac)
  • en fait, tous les mots du carnet de liaison pourraient être réalisés de cette manière, les messages arriveraient beaucoup plus rapidement à leur destinataire !

Pousser la réflexion plus loin : des smartphones, partout, tout le temps

Les élèves ont le droit d’avoir un téléphone portable, mais ils ne peuvent pas l’utiliser dans les bâtiments de l’établissement. Ils ont l’obligation de le laisser éteint pendant les cours, mais peuvent le rallumer dès qu’ils sont dans la cour en extérieur ou bien dans la rue, devant l’école.

D’après moi, ça ne va pas assez loin. Pourquoi les élèves n’auraient pas le droit à leur portable pendant les cours ? Parfois (voire régulièrement), je n’aime pas vraiment les cours dispensés par mes enseignants (ce n’est pas vraiment les enseignants que je n’aime pas, c’est plutôt le système). Je vais donc voir des leçons sur internet ou je recherche seulement un terme que je ne comprends pas.

Je comprends que ça remet en cause le système du prof qui détient le savoir, mais c’est un peu désuet comme vision de l’éducation tout de même, non ? Mais je pense que tout élève est capable d’apprendre par lui-même.

Et puis, franchement, envoyer un message prend 3 secondes. Mais établir un stratagème pour ne pas se faire prendre par le prof en train d’envoyer un message, on a déjà perdu plus d’une minute de cours ! De plus, ce serait beaucoup moins tentant d’aller sur son portable pendant les cours si c’était autorisé, il n’y aurait plus d’interdits à braver.

Mais ça poserait des problèmes !

Après, c’est sûr que si un enseignant est ennuyeux, il s’en rendra très rapidement compte. Tous les élèves seront penchés sur leurs smartphones. Mais n’est-ce pas une qualité de l’enseignant que de savoir captiver son auditoire ? Mais je crois qu’ils s’en rendent déjà compte. Car même si c’est interdit, les élèves vont sur leurs portables.

Il y a même des profs qui ne font aucune remarque ! Certains conservent leur portable sur le coin de leur table (bien en évidence donc) et le consultent de temps à autre… sans aucune réflexion du prof !

Il y a aussi le cas du prof qui a 3 élèves au premier rang qui passent le plus clair de leur temps à caresser ledit écran. Après 1/2 heure de cours, il ne tarde pas de leur faire une petite remarque : « Bon les 3 du premiers rangs, il faut écouter maintenant, c’est important ce que je vais dire« . On croirait presque qu’il va rajouter « mais ne vous inquiéter pas, dans 2 minutes, vous pourrez retourner à vos activités online ».

Des portables en cours, oui, je suis totalement pour ! De plus, je sais que dans certains pays étrangers, cela est autorisé. La France ferait bien de prendre exemple sur ces derniers.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉

Le procès de l’école

Les prises de notes restent inchangées, de la génération de mes grands-parents (et auparavent) à ma génération, la gen ZLes prises de notes restent inchangées, de la génération de mes grands-parents (et auparavent) à ma génération, la gen Z — Crédit photo : Clara Delcroix

Souvent, je stigmatise l’école, le système scolaire français (par exemple, lors d’une série de critiques de l’Éducation Nationale). J’explique également de façon fréquente que j’appartiens à la génération Z, la « gen Z ». Alors on pourrait tout naturellement […]

L’école française, à la traîne ?

La cour du lycéeLa cour du lycée — Crédit photo : Clara Delcroix

Pour l’écriture de cet article, je m’appuie sur une publication du journal Trois-Quatorze n°47 : le lycée en question. Dans cet entretien, des élèves de diverses nationalités expriment leur point de vue vis-à-vis de l’école en […]

Critique de l’Éducation Nationale (3)

Salle d'examen type en FranceSalle d'examen type en France — Crédit photo : Clara Delcroix

Le 3e et dernier article de ma série en réaction à la publication de Théo Delahaye : 6 raisons qui prouvent que l’école d’aujourd’hui ne nous prépare pas à la société de demain. N’hésitez pas à […]

Critique de l’Éducation Nationale (2)

De nouvelles critiques au sujet de l'Éducation NationaleDe nouvelles critiques au sujet de l'Éducation Nationale — Crédit photo : Clara Delcroix

Suite au 1er article en réaction à la publication de Théo Delahaye : 6 raisons qui prouvent que l’école d’aujourd’hui ne nous prépare pas à la société de demain, voici le 2e de la série. Les erreurs […]