À l’heure pour l’heure d’hiver !

N'oubliez pas de mettre vos horloges à l'heure d'hiver !N'oubliez pas de mettre vos horloges à l'heure d'hiver ! — Crédit photo : Clara Delcroix

En France, le passage à l’heure d’hiver, c’est pour aujourd’hui ! En effet, ce soir, dans la nuit du 29 au 30 octobre 2016, les montres et horloges seront remises à l’heure : à 3 h du matin, il sera 2 h. Petite particularité cette année : on fête les 40 ans de cette remise à l’heure.

Le passage à l’heure d’hiver se produit le dernier dimanche d’octobre : à 3 h du matin, les montres reculent d’une heure et arrivent à 2 h.

Celui de l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars : à 2 h du matin, les aiguilles avancent d’une heure pour se placer sur 3 h.

International, le passage à l’heure d’hiver ?

Le changement d’heure n’est pas international ! En même temps, pour les pays proches de l’équateur, cette opération semble inutile… En effet, la durée des jours dans ces pays ne varie presque pas tout au long de l’année.

Changer d’heure 2 fois par an a été mis en place dans toute l’Europe en 1980. Ce changement s’effectue le même jour dans tous les pays membres de l’UE (Union Européenne) de l’époque seulement à partir de 1998.

Désormais, le changement d’heure existe dans 70 pays.

Comment est apparue cette idée de changer d’heure ?

Drôle d’idée tout de même… changer d’heure 2 fois par an… Et pourtant, ce principe ne date pas d’hier.

En France, le premier changement d’heure a lieu en 1976, après le premier choc pétrolier de 1973. Son but ? Économiser de l’énergie ! L’harmonisation des heures d’activités aux heures d’ensoleillement limite les dépenses en éclairage et donc de l’énergie.

Cependant, dès 1784, Benjamin Franklin (célèbre physicien, écrivain et diplomate américain) soumet déjà l’idée de décaler les heures en fonction des saisons, dans le dans le but d’économiser de l’énergie.

En 1916, quelques pays adoptent le changement d’heure. Parmi ceux-ci, on compte l’Allemagne, la France ou encore l’Angleterre. Mais en 1945, sous l’occupation allemande, ce changement d’heure disparaît.

Les effets du changement d’heure

Le changement d’heure a-t-il de réels effets sur les consommations en énergie ? Il semblerait que oui. D’après l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie), 440 GWh ont ainsi été économisés en éclairage en 2009 (cela correspond environ à la consommation annuelle de 880 000 ménages)

Cela correspond à 44 000 tonnes de CO2 épargnés (en considérant que 1 KWh en éclairage dégage 100 g de CO2) ! Mais cette économie peut paraître dérisoire à l’échelle d’un pays tel que la France…

De plus, le changement d’heure a été instauré alors que l’énergie était produite à partir de fuel ou de charbon. Néanmoins, l’essentiel de l’éclairage est désormais composé de DEL (diode électroluminescente) ou d’ampoules basse consommation. L’énergie est électrique et les centrales sont nucléaires. On peut alors se poser la question de l’utilité du changement d’heure… Les économies (déjà faibles) sont encore amoindries

Mais le changement d’heure est aussi controversé pour d’autres raisons… Que ce soit sur les humains (perturbation du sommeil) ou les vaches (heures de traites décalées), le changement d’heure ne semble pas faire l’unanimité !

2 Commentaires

  1. Un vrai pingpong annuel. C’est donc mieux de dormir une heure plus tôt que d’habitude et de ne pas se louper en se fiant à une montre non reculée.
    Chez moi effectivement, nous n’effectuons aucun changement sur l’heure, c’est moins rigolo. Mdrrr

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *