Erasmus à Vilnius : infos pratiques

Cet article présente la première partie de mon rapport de fin de séjour Erasmus en Lituanie, à Vilnius.Vous y trouverez les réponses à des questions pratiques afin de préparer un Erasmus dans ce pays balte. Comment organiser son départ ? À quel climat s’attendre ? Quels sont les transports en commun de la capitale ?

Sur l’année universitaire 2018-2019, j’ai participé au programme Erasmus qui m’a permis d’étudier une année à l’université de Vilnius, en Lituanie. 

Vilnius, capitale lituanienne

Dans les rues de la vieille ville de Vilnius © Clara Delcroix
Dans les rues de la vieille ville de Vilnius © Clara Delcroix

Vilnius ? C’est quoi ? C’est où ? Oui, ces questions, on les entend bien souvent… Vilnius est la capitale de la Lituanie, le plus au sud des trois pays baltes. Mais je vous l’accorde tout de suite, en terme de population, ce n’est pas une ville énorme.

En 2019, on y dénombrait un peu moins de 550 000 habitants (soit un peu plus que Lyon). Mais lorsque qu’on parle de la surface de la ville, elle est immense : 401 km2. Pas très parlant ? À titre de comparaison, Paris s’étale « uniquement » sur 105 km2.

Ce qui est assez frappant à Vilnius, c’est la différence de paysages entre la périphérie et le centre-ville. Avec ses 401 km2, la ville de Vilnius inclut aussi des lacs et des forêts.

Avant le départ

Partir un an à l’étranger, ça ne se fait pas vraiment du jour au lendemain – quoique, ça dépend des individus. Il faut commencer par remplir les formalités Erasmus. Une fois que le dossier a été accepté par votre université d’origine et votre université d’accueil, c’est officiel : vous partez.

Je pense que certains se sont plus ou moins arrêtés à cette étape avant de débarquer à Vilnius… dans un chaos manifeste.

Ce n’est pas mon cas. Car comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir. S’il y a bien deux choses à s’occuper avant d’arriver sur place, ce sont le logement et le moyen de transport pour s’y rendre.

Avec un peu de recul, je pense qu’il est intéressant de jeter un œil à deux sites internet :

À eux deux, ils permettent de préparer au mieux le voyage, tant sur le plan de la santé que de l’administratif. On peut aussi parler de son voyage avec son médecin au besoin.

Résumer sa vie à deux sacs de voyage… choix difficile mais nécessaire ! © Clara Delcroix

Ne pas oublier non plus à faire une liste de choses à emporter, afin de ne rien oublier sur le stress du départ.

Comment se rendre à Vilnus ?

Pour aller en Lituanie, l’option la plus simple est de prendre l’avion. Pas de vol direct Lille (LIL) – Vilnius (VNO) : il faut se rendre à Bruxelles ou à Paris.

  • Bruxelles (BRU) – Vilnius (VNO) : à partir de 39 € avec Brussels Airline
  • Paris (CDG) – Vilnius (VNO) : à partir de 83 € avec Air Baltic / Air France.

Depuis la France, le vol le moins cher est celui de Ryan Air : 17,99 € minimum. Attention toutefois, le départ se fait à l’aéroport de Paris Beauvais (BVA). Il n’y a pas de train direct Lille – Beauvais. Au départ de ce même aéroport, on trouve aussi  les vols de Wizz Air (à partir de 35 €).

Il est aussi possible d’aller à Vilnius en voiture. Il faudra compter deux-trois jours de route depuis Lille. Attention toutefois à la conduite lituanienne qui peut surprendre au départ.

Infos pratiques

La Lituanie a une heure de décalage avec la France. Quand il est midi à Paris (ou Lille), il est 13 h à Vilnius.

Climat

Lituanie, en lituanien, se dit Lietuva… soit pays de la pluie. Vous êtes prévenus. Il ne pleut pas énormément, mais le temps change très rapidement. Ainsi, il peut y avoir un grand soleil, et une heure plus tard, il pleuvra à verse.

En hiver, il fait froid, mais ça reste amplement supportable. Il a neigé de mi-novembre à mars. Pour les quelques semaines vraiment froides, prévoir des sous-vêtements thermiques/des collants chauds, une bonne paire de gants, un bonnet ou un bandeau et une bonne veste, ou mieux : un manteau. Au plus bas, la température est descendue à -20 °C.

En été, par contre, il a fait chaud et ensoleillé. On a atteint les 30 °C début juin. Et à l’inverse de l’hiver, les journées sont longues, très longues. Le 21 juin, le soleil s’est levé à 4 h 42 et s’est couché à 22 h (mais il faisait plus ou moins clair de 3 h 30 à 23 h 30).

Où est passée la mi-saison ?

La grosse différence, c’est que la mi-saison n’existe pas vraiment. En caricaturant, on passe de la neige au grand soleil d’un coup.

Sur l’année 2018 – 2019, voici le détail mois par mois des températures que j’ai connues :

  • septembre 2018 : 5 °C à 25 °C (oui, oui, le grand écart !)
  • octobre 2018 : 5 °C à 15 °C
  • novembre 2018 : – 5 °C à 10 °C
  • décembre 2018 : – 10 °C à 0 °C
  • janvier 2019 : – 15 °C à 0 °C
  • février 2019 : – 5 °C à 5 °C
  • mars 2019 : – 5 °C à 10 °C
  • avril 2019 : 0 °C à 20 °C
  • mai 2019 : 5 °C à 25 °C
  • juin 2019 : 15 °C à 30 °C

Des jours plus courts

Par contre les journées sont courtes. Au 21 décembre, le soleil se lève à 8 h 40 pour se coucher à 15 h 54 (plus ou moins 7 h d’ensoleillement donc). Le problème, c’est que le ciel reste sombre un bout de temps après le lever du soleil et s’assombrit avant l’heure dite du coucher. Personnellement, j’ai eu davantage de difficultés à m’habituer à la sombritude qu’au froid.

Les transports en Lituanie

Les trolley de Vilnius nous replongent dans l'ère soviétique © Clara Delcroix
Les trolley de Vilnius nous replongent dans l’ère soviétique © Clara Delcroix

À noter tout d’abord que pour se déplacer sur l’ensemble du territoire lituanien, il existe deux options : le bus ou le train (– 50 % sur les billets étudiants). Même au plus profond de la campagne lituanienne, il est possible de trouver un arrêt de bus au bord de la route !

À Vilnius plus précisément, pas de métro, mais de nombreuses possibilités pour se déplacer : bus, trolleybus (aussi dits trolleys), taxis, VTC (voitures de transport avec chauffeur), vélos en libre-service, etc.

Un abonnement 6 mois (180 jours) coûte 31,40 € en tarif étudiant. Il permet l’utilisation de tous les transports en public de la capitale : bus, bus express et trolleybus. Pour planifier ses déplacements à Vilnius, trafi est génial. Ils ont aussi une application pour les smartphones. Dans l’ensemble, tout circule de 5 h du matin à minuit. Le week-end, il y a aussi des bus de nuit (toutes les heures).

Il y a des taxis à Vilnius, mais je ne les ai jamais utilisés. J’ai toujours emprunté des systèmes de VTC : Bolt, Yandex.Taxi ou Uber notamment.

Pour des trajets plus éloignés, le train est bon marché en Lituanie (surtout avec un tarif étudiant) © Clara Delcroix
Pour des trajets plus éloignés, le train est bon marché en Lituanie (surtout avec un tarif étudiant) © Clara Delcroix

Quelle différence entre bus, bus express et trolleybus ?

Un bus est un bus comme on l’entend en France. Les bus express sont des plus gros bus. Ils sont un peu plus rapides, car ils ne s’arrêtent pas à tous les arrêts. Les trolleybus sont entre les bus et les trams, puisqu’ils roulent sur la même route que les voitures, mais sont accrochés à des câbles électriques qui les alimentent.

Trolleybus et bus express passent en général très régulièrement aux arrêts (toutes les 2 à 5 minutes). Les bus « normaux » passent un peu moins souvent. Mais après, tout dépend de l’heure…

En tout cas, ce qui est indéniable, c’est que les conducteurs sont différents d’en France. Lorsqu’on achète un ticket, c’est à peine s’ils disent bonjour. Mais si on court pour attraper un bus (tous types confondus), le conducteur est capable de nous attendre, voire, s’il avait démarré, de s’arrêter quelques mètres plus loin.

Les systèmes de libre service

Pour utiliser les vélos en libre-service, les trottinettes électriques en libre-service ou le système d’autopartage (car sharing), il faut utiliser l’application CityBee. Attention toutefois aux rayons d’utilisation de ces véhicules. Les trottinettes sont réservées pour l’ultra-centre et les vélos sont relativement centraux (impossible de se rendre au campus de Sauletėkis avec, par exemple). Pour les voitures, bien vérifier que l’on ne sorte pas de la zone d’utilisation autorisée (impossible d’aller en Lettonie avec l’une de ces voitures par exemple).

Des conventions d’écriture différentes…

Le système d’écriture de l’heure en Lituanie est différent du système français. En général, on utilise 24 heures. Mais au lieu de séparer le nombre des heures et celui des minutes, on utilise  » : « .

En FranceDans le monde anglo-saxonEn Lituanie
8 h 278:27am8:27
16 h 464:46pm16:46

De même, on ne compte pas les étages de la même manière qu’en France. Un rez-de-chaussée, en France, correspond au niveau 0. En Lituanie, c’est le niveau 1. Donc le 2e étage lituanien correspond au 1er étage français et ainsi de suite. C’est important d’y faire attention pour les étages des salles de cours et les ascenseurs. Oui, pour retourner au rez-de-chaussée dans un ascenseur en Lituanie, il faut presser le 1, et non le 0.

La suite s’intitule Trouver un logement pour un Erasmus à Vilnius.

© Clara Delcroix
Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉
Partagez

Auteur·e

cladelcroix

Commentaires

Marina tem
Répondre

Très intéressant. Sinon ça coûte cher de prendre un taxi?

cladelcroix
Répondre

Merci :) Non, pas vraiment… mais les services de VTC sont encore plus avantageux : pour un trajet de 7 km en 15 min environ, je payais plus ou moins 2 €.