Ces mots français qu'on trouve en russe

Étiquettes

Après deux ans d’apprentissage du russe (j’ai commencé lors de mon Erasmus), je m’étonne encore du nombre de mots qui ont été empruntés au français dans la langue de Pouchkine.

On a l’impression que tout oppose russe et français. Et pourtant, ces langues offrent plus de similitudes qu’on le croit !

Certains mots sont des faux-amis, mais dans l’ensemble, ici, ce sont plutôt de vrais amis, qui signifient exactement la même chose en russe et en français. Allez, on commence tout de suite.

Les lieux et les transports

Imaginons que vous partiez en voyage (вояжvoïaj) dans un pays russophone. Vous préparez vos bagages (багаж – bagaj) dans un sac de voyage (саквояж – sakvoïaj).

Une fois en ville, apprendre les différents lieux ne sera pas bien compliqué :

  • le restaurant se dit песторан (restoran)
  • le parc парк (park)
  • la banque банк (bank)
  • le boulevard бульвар (boul’var)
  • le théâtre театр (teatr)
  • une boutique « normale » магазин (magasin)
  • une boutique un peu plus chic (de bijoux par exemple) sera бутик (boutik)
  • sur les boutiques de souvenirs, il sera écrit en gros сувениры (souveniry)
  • et même la plage s’écrira пляж (pliaj)

Il en va de même pour les moyens de déplacement :

  • le taxi se dit такси (taksi) – et qu’on ne me dise pas que c’est international : en estonien c’est takso –
  • le métro метро (metro)
  • l’aéroport аэропорт (aeroport)
  • le vélo велосипед (velosiped, comprendre vélocipède)

Pareil pour les voitures : une décapotable se dira кабриолет (kabriolet, comprendre cabriolet) et le coupé купе (koupe). « Кабриолет » est d’ailleurs le titre d’une chanson du groupe Leningrad (oups, connu pour la vulgarité de leurs chansons) :

Art, architecture, décoration…

En Russie, dans les musées, vous serez prié de porter votre manteau à la garde-robe (гардеробgarderob). Et d’ailleurs, si vous visitez un musée d’art, bon nombre du vocabulaire sera issu du français : le paysage (пейзажpeïzaj), le portrait (портретportret) et même, mon préféré, la nature morte (натюрмортnatiourmort).

La décoration intérieure y passe aussi avec le tabouret (табуретtabouret), l’abat-jour (абажурabajour), les jalousies (persiennes coulissantes, dites жалузиjalousi) ou l’étage (етажetaj). Et peut-être que sur votre buffet (буфет – boufet) trône un bouquet de fleurs (букет – bouket) de votre dernier rendez-vous (рандеву – randevou).

Portraits, paysages ou natures mortes, les Russes comptent de grands artistes dans leur rang, comme ici Ivan Aïvazovski et son tableau « La Neuvième Vague » CC Wikimédia https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Aivazovsky,_Ivan_-_The_Ninth_Wave.jpg
Portraits, paysages ou natures mortes, les Russes comptent de grands artistes dans leur rang, comme ici Ivan Aïvazovski et son tableau « La Neuvième Vague » (CC Wikimédia)

Et en vrac, le magazine se dit журнал (journal), mais le journal газета (gazeta, comprendre gazette). Improviser se dit импровизировать (improvisirovat’) et s’adapter адаптировать (adaptirovat’).

J’aime aussi l’utilisation des mots anecdote (анекдотanekdot), ou l’impression de déjà-vu (дежавю – dejaviou). Voire les insultes directement issues de la langue de Molière : débile (дебил – debil) ou idiot (идиот – idiot).

Et si c’est la merd*, on peut dire que c’est un cauchemar (кошмар – kochmar) ou une catastrophe (катастрофа – katastrofa). Mais gare au chantage (шантаж – chantaj) et au sabotage (саботаж – sabotaj) !

Mais cette liste est loin d’être exhaustive : il suffit d’une recherche internet pour le constater !

Des mots russes d’autres origines

Amusant aussi d’apprendre qu’un crayon se dit карандаш (karandach), non sans m’évoquer les Caran d’Ache aquarellables de ma maman, ou qu’une tomate se dit помидор (pomidor) cette fois non sans rappeler l’italien pomodoro.

Avec le vocabulaire de l’alimentation, j’ai noté que les Russes désignent un sandwich avec le terme бутерброд (bouterbrod) et la pomme de terre avec картофель (kartofel’). Tiens, mais c’est de l’allemand ça : Butterbrot (littéralement « pain au beurre », une tartine beurrée que l’on mange lors de l’Abendbrot par exemple) et Kartoffel ! Même un sac à dos se dit рюкзак (rioukzak), comme Rucksack en allemand.

De l’anglais on tirera d’autres mots comme l’ascenseur (лифтlift), l’ordinateur (компьютерkomp’iouter, computer en anglais), le bureau (офисofis, office en anglais)…

Pourquoi tant de similitudes ?

Plusieurs explications à l’existence de ces mots « français » dans la langue de Tolstoï.

Tout d’abord, le russe comme le français ont un ancêtre commun : l’indo-européen. On retrouve aussi des racines grecs et latines dans des mêmes mots russes et français.

Mais une autre raison explique l’arrivée de mots typiquement français dans le russe : à la cour des tsars, on parlait le français au XVIIIe et au XIXe siècle. Pierre le Grand souhaitait européaniser la Russie, et cela passer par une expression dans des langues étrangères dont le français qui dominait à l’époque.

En outre, la révolution française poussa de nombreux aristocrates français à émigrer vers la Russie. Tout ça a pris fin avec la campagne de Russie orchestrée par Napoléon. Mais le russe a gardé ses traces de français 😉

Bon, sinon les Français utilisent aussi des mots russes : chapka, matriochka, balalaïka, vodka, samovar, kalachnikov, Spoutnik… Un peu cliché tout ça, non ?

Et vous, connaissez-vous des mots français que les Russes emploient ? Ou des mots français empruntés à d’autres langues qui vous amusent ?

© Clara Delcroix
Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉
Partagez

Auteur·e

cladelcroix

Commentaires

Le Baragosse
Répondre

D ailleurs avant de commencer cette serie, je te propose de commencer par ces 15 premiers mots de russe a connaitre. Ou vous pouvez retrouver la suite de cette serie de 400 mots de russes ici :  le vocabulaire russe comme en francais la suite

Cberkut
Répondre

En russe on utilise aussi souvent l’expression qui est devenu un mot « комильфо », souvent appliqué en négatif comme une critique « это не комильфо»

cladelcroix
Répondre

Oui, c'est vrai je l'ai déjà entendu :) merci ! (pour ceux qui ne lisent pas le cyrillique : коминльфо = komil'fo = comme il faut)