Gérer sa santé en année Erasmus

Article : Gérer sa santé en année Erasmus
8 juillet 2020

Gérer sa santé en année Erasmus

Cet article est une partie de mon rapport de fin de séjour Erasmus en Lituanie à Vilnius. Vous y trouverez les réponses à des questions pratiques afin de préparer son Erasmus en Lituanie ou ailleurs et apprendrez à connaître un peu mieux ce pays balte.

La partie précédente s’intitule Erasmus : où faire ses courses à Vilnius ?.

Je ne vous conseillerai jamais trop de partir en Lituanie avec une assurance-maladie valide pour ce pays ! La carte européenne d’assurance-maladie est aussi très fortement recommandée.

Selon les endroits, la carte européenne d'assurance maladie sera ou non acceptée. Il est toujours bon de l'avoir en réserve au cas où. © Clara Delcroix
Selon les endroits, la carte européenne d’assurance maladie sera ou non acceptée. Il est toujours bon de l’avoir en réserve au cas où. © Clara Delcroix

Lors d’un problème de santé, le plus simple est souvent de se rendre à l’hôpital. Selon votre cas, vous pouvez aussi vous adresser au service des relations internationales de l’université de Vilnius, ils pourront vous orienter.

Pour tout ce qui ressort de la bobologie, on peut passer dans l’une des nombreuses pharmacies de la ville (vaistinė en lituanien). Suite à des piqûres de moustique qui s’étendaient, je suis allée à la pharmacie à côté de chez moi. La pharmacienne m’a donné des produits adéquats et m’a indiqué dans quel cas aller voir un médecin. Ça m’a évité un temps de trajet important et une longue attente (à l’hôpital, les urgences passent en premier, on peut donc facilement attendre plusieurs heures pour quelque chose de non-urgent).

L’hôpital de l’université

Pour les possesseurs de la carte européenne d’assurance-maladie, je conseille d’aller à l’hôpital de l’université de Vilnius – clinique Santaros (Vilnius university hospital – Santaros klinikos). Les frais sont gratuits (sur présentation de la carte européenne d’assurance-maladie) : ils m’ont fait une radio et je n’ai rien eu à payer.

Toutefois, si on s’y rend pour quelque chose de vraiment bénin, je ne suis pas sûre que ce soit gratuit. Dans mon cas (où l’urgence était toute relative), ils n’étaient pas bien sûrs si je devais payer ou pas… Au final, ils ont appelé leur supérieure qui m’a dit que je pouvais partir sans rien payer.

Unique problème : tout le personnel n’est pas anglophone (si vous êtes russophones, les choses seront grandement simplifiées).

Plus facile de compléter une fiche de soin en anglais qu'en lituanien :) © Clara Delcroix
Plus facile de compléter une fiche de soin en anglais qu’en lituanien 🙂 © Clara Delcroix

La clinique americano-balte

Pour être sûr d’avoir un personnel à 100 % anglophone (ou presque), il faut aller à la clinique americano-balte. Par contre, c’est une clinique privée. Les soins sont donc assez chers, et il faut faire des avances de frais. Pour obtenir le remboursement, pensez à conserver tous les justificatifs de paiement, votre dossier médical, etc.

Ensuite, envoyer le tout à sa caisse de sécurité sociale française, accompagné d’une feuille de soins reçus à l’étranger (on la trouve sur Internet). Le remboursement s’effectue sous 3 mois après réception de votre courrier.

Par contre, si votre complémentaire et différente de votre caisse de sécurité sociale, il faudra envoyer à nouveau les documents après réception du remboursement de la Sécurité sociale, à votre complémentaire cette fois.

Dans tous les cas, si la situation se présente, je vous conseille de téléphoner à votre sécurité sociale et/ou mutuelle : ils vous conseilleront sûrement bien mieux que moi. On peut aussi leur téléphoner avant le départ pour mettre ces questions au clair (plutôt que dans le rush d’une urgence).

Vaccinations pour la Lituanie

En Lituanie ou en France, si on souhaite se faire vacciner, le carnet de vaccination international est utile pour garder une trace et faciliter les rappels © Clara Delcroix
En Lituanie ou en France, si on souhaite se faire vacciner, le carnet de vaccination international est utile pour garder une trace et faciliter les rappels © Clara Delcroix

En tant que tel, aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Erasmus en Lituanie.

Si vous prévoyez de vous rendre à la campagne à plusieurs reprises, l’Institut Pasteur et les services de santé lituaniens recommandent le vaccin contre l’encéphalite à tiques. On peut le faire en Lituanie, à Vilnius à la clinique Endemik, Savanorių pr. 6a.

Dès l’arrivée du printemps, des affiches apparaissent un peu partout en ville pour rappeler à la population de se faire vacciner. Après une sortie en forêt ou à la campagne, même si on est vacciné contre l’encéphalite à tiques, il faut penser à vérifier la présence de tiques : ils transmettent d’autres maladies (comme la maladie de Lyme).

Et outre des vaccins apparaissant au calendrier vaccinal français, l’institut Pasteur recommande la vaccination contre l’encéphalite à tiques, l’hépatite A, la tuberculose et la typhoïde.

Mais si vous comptez rester uniquement à Vilnius, gardez en tête que c’est une grande ville : Inutile de devenir hypocondriaque ! Pour tout savoir sur les vaccinations recommandées et les recommandations sanitaires, le mieux est de prendre un rendez-vous à l’Institut Pasteur. Pensez à le faire en avance, car certaines vaccinations nécessitent des rappels.

La partie suivante s’intitule Télécommunications et administration en Lituanie.

Avez-vous aussi dû vous rendre à l’hôpital pendant votre Erasmus ? Comment cela s’est-il passé ?

© Clara Delcroix
Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉
Partagez

Commentaires